Professionnels canins : qui fait quoi ?

Parce que nos animaux domestiques occupent une place à part entière, l’offre de professionnels canins répondant aux demandes des propriétaires se diversifie. Éducateurs, moniteurs, comportementalistes,… Difficile pour le néophyte de savoir à qui s’adresser avec tous ces personnages sur la scène cynophile. Voici quelques informations sur qui fait quoi pour vous aider à y voir plus clair.

 

Le comportementaliste

 

Le comportementaliste est un professionnel qui, grâce à ses connaissances de l’éthogramme (répertoire des comportements) de l’animal et de la psychologie humaine, intervient sur la relation entre les membres de la famille et l’animal. Il a une approche systémique car il considère le groupe famille « humains + animal » dans son ensemble. Le comportementaliste peut vous aider lorsque vous rencontrer des difficultés avec votre animal, qu’il a des comportements gênants que vous ne savez plus comment gérer. C’est le cas par exemple, si votre chien détruit tout en votre absence, s’il est malpropre ou encore s’il grogne sur vous ou vos enfants.

Lors de son intervention, ce professionnel va vous demander toutes les informations concernant votre chien, de ses conditions d’élevage jusqu’à son emploi du temps à vos côtés. Par le biais de ces questions, il va pouvoir analyser les dysfonctionnements au sein du système et repérer les causes probables des troubles de l’animal. Il sera alors capable de proposer des stratégies tout en expliquant les raisons d’appliquer ces nouvelles règles, sans oublier la réalité du chien. Ainsi, il serait utopique de penser que l’on puisse faire cesser totalement une chien de chasse d’aboyer, ou que l’on puisse laisser un husky passer toutes ses journées à l’intérieur sans incidents. Les propositions prendront toujours en compte le bien-être de chaque membre du groupe – humain et canin – et qui seront donc adaptés à cette famille avec ces humains-là et ce chien-là.

 

L’éducateur canin

 

L’éducateur canin va vous aider à éduquer votre chien. Grâce à différentes techniques qu’il va vous transmettre, il va rechercher la bonne exécution de votre chien face à des ordres plus ou moins simples. Les professionnels plus respectueux du chien appliqueront des méthodes minimisant les contraintes et se contenteront d’ordres simples et utiles. Quel que soit la méthode, il s’agit de conditionner le chien, de l’amener à se plier à nos contraintes d’humains. L’obéissance du chien est ainsi rechercher pour une meilleure adaptation à notre monde, à notre société humaine.

On peut ainsi faire appel à un éducateur canin pour apprendre à son chien à s’asseoir, à ne pas tirer en laisse ou à revenir au rappel.

 

Le moniteur d’éducation canine

 

Le moniteur rencontré dans un club canin est avant tout un passionné. C’est un bénévole qui a suivi quelques jours de formation et qui met son temps et ses connaissances au service des adhérents de son club. Il peut être spécialisé dans une discipline sportive, comme l’agility ou l’obérythmée. Il peut ainsi entraîner un binôme propriétaire-chien et l’amener à participer à des compétitions. Le club canin n’est pas le lieu pour résoudre les problèmes comportementaux individuels des participants. Compte-tenu du nombre de participants et de l’objectif commun des cours, le moniteur (qui n’est pas un professionnel sauf exception) n’est pas à même de vous accompagner individuellement.

La fréquentation d’un club canin est idéale quand on veut découvrir une discipline sportive et la pratiquer pour le loisir ou la compétition avec un chien bien sur ses pattes.

 

Quand faire appel à qui ?

 

Si votre chien est équilibré et ne présente aucun trouble, vous pouvez partager de très bons moments avec lui au sein d’un club canin.

S’il s’agit d’éduquer un chien ou un chiot équilibré, un éducateur professionnel peut vous accompagner sur un nombre limité de séances pour atteindre vos objectifs. Cependant, certains comportements comme le fait de tirer en laisse ou de ne pas revenir au rappel peuvent découler d’un trouble plus profond nécessitant un entretien avec un comportementaliste.

Si votre chien a des comportements gênants, alors c’est un comportementaliste qui peut vous apporter les solutions. Celui-ci peut d’ailleurs vous orienter vers des séances d’éducation (prestation qu’il peut proposer s’il a la double compétence) quand il s’agit de traiter certaines peurs ou phobies, ou sur d’autres comportements à travailler sur le long terme comme les chiens réactifs en laisse. Un comportementaliste éducateur peut également proposer des séances collectives avec des moments récréatifs où les chiens sont lâchés ensemble pour favoriser leur socialisation.

Enfin, n’oublions les nombreux autres professionnels, vétérinaires, toiletteurs, osthéopathes,… Dans ce paysage cynophile, chacun a ses compétences, pour un but commun : le bien-être du maître et de son compagnon à quatre pattes.

 
Photo : Puppy chewing a book © Alexey Kuznetsov – Fotolia.com

Les commentaires sont fermés.