Djess

Djess est un beau berger blanc suisse d’environ 5 ans au moment de mon intervention. Il vit depuis son enfance au sein de sa famille humaine, dans une maison avec jardin située dans une petite ville tranquille.

 

Seule ombre au tableau, Djess se léchait jusqu’à s’occasionner des plaies. Après plusieurs visites chez le vétérinaire qui ont confirmer l’origine liée au stress de ses léchages, ses propriétaires ont fait appel à mes services. Au cours de notre entretien, nous avons passé en revue toute la vie de Djess, ses habitudes, son emploi du temps et ses relations avec ses congénères et les personnes vivant avec lui. Plusieurs “mauvaises” habitudes ont été mises en évidence, comme de petites lanternes rouges sur un tableau. Par exemple, les croquettes étaient laissées à disposition, ou encore, Djess suivait sa maîtresse partout dans la maison. Prises séparément, ces habitudes peuvent ne pas constituer de gène pour un chien. Mais l’accumulation de toutes semblaient déranger Djess, au point qu’il exprimait son mal-être par des comportements autocentrés. Nous avons mis en place une liste d’actions que les propriétaires se sont engagés à mettre en place, dans le but de modifier les habitudes de Djess.

 

Après quelques semaines, les efforts fournis par les maîtres ont été récompensés. Djess n’était plus le même chien, d’après sa propriétaire. Plus apaisé, plus tranquille, Djess avait cessé ses léchages. Félicitations à ses propriétaires qui ont su remettre en question leur quotidien pour le bien-être de Djess !